Terre des divinités et haut lieu de NONVITCHA

Les Xwla et les Xwéla appartiennent à l’aire culturelle « ADJATADO » au même titre que les Washi, les Sahuè, les Mahi, les Fon, les Wémènu, les Setonu, les Gun, les Tofinu, etc. Il faut noter que même si les Xwla ont la même origine que toutes ces communautés, ils ont une personnalité propre dont ils sont conscients et qui les distingue des autres.

Hommes des eaux par excellence et peuple fortement religieux avec 80% animiste ; les Xwla peuvent aujourd’hui être considérés à tort ou à raison plus proches de la source des divinités du sud du Bénin. On peut citer, entre autres divinités : Avlékété-Dhossou, Ahouanga, Agboé, Tobo, Sào (qui vienne des eaux), Hêviosso, Sakpatè, Ogou, Dan, Gbimbo, Xwladogblossou etc. Et partout où ce peuple Xwla a émigré, il a laissé des empreintes  indélébiles, en baptisant certaines de leurs cités des noms de divinités : Ahouangagbé, Avlékété, Agboéwonou etc.

Ce n’est donc pas par hasard, si tous ces peuples du sud du Bénin et qui appartiennent à l’aire culturelle « Adjatado » s’accordent tous à appeler toutes ces divinités sous le nom générique de « Xwla  VODOUN» et leur différents adeptes de XWLA VODOUNSI ».

Dieu est amour. Ce n’est donc pas par hasard que la fête NONVITCHA, fête de la fraternité et de retrouvailles est célébrée le jour de la Pentecôte, fête de la lumière de Dieu et de l’Esprit Saint à Grand-Popo, lieu d’amitié et d’alliance, côte hospitalière de notre pays, généreuse mère nourricière et porte grande ouverte vers tous ceux qui voudraient répondre au cœur ouvert des filles et fils de Grand-Popo.

Dimanche 20 mai 2018, jour de Pentecôte, l’Association NONVITCHA aura 97 ans. Les pères fondateurs Adolphe GNANSSOUNOU-AKPA et Siméon ABALLO LOKO avaient délibérément choisi le jour de la lumière de Dieu et de l’Esprit Saint pour fonder, en 1921, NONVITCHA, une association apolitique et non confessionnelle pour sceller davantage les liens de fraternité et d’amitié entre les Xwla et les Xwéla et tous ceux qui aiment Grand-Popo.

Placé sous l’inspiration et la protection du Saint Esprit, NONVITCHA, cette association vénérable et pionnière mérite les félicitations et les honneurs de tout le Bénin et toute l’Afrique. C’est un véritable symbole de l’unité qui fait de Grand-Popo, à chaque fête de Pentecôte, le rendez-vous de l’amour et de la fraternité.

Grand-Popo, terre des divinités et haut lieu de NONVITCHA qui regroupe toutes les confessions religieuses, est incontestablement une réussite sur le plan des retrouvailles et festivités culturelles. Grand-Popo fera découvrir aux touristes et nombreux curieux qui feront le grand déplacement, ses atouts naturels ses merveilleux attraits touristiques et le sympathique accueil du peuple Xwla.

Le port de la Serviette : une caractéristique de l’identité des peuples Xwla et Xwéla

On reconnait généralement les peuples Xwla et Xwéla à travers leurs tenues vestimentaires. Au nombre de ces tenues, celles reconnues de tous est composée d’un pagne jeté au bras avec le port d’une serviette de toilette au cou.

A l’origine de cette tenue vestimentaire se trouve le Wharf (ancêtre du Port de Cotonou). Autrefois, les activités portuaires se menaient au niveau du wharf de Grand-Popo et mobilisent en majorité le Xwla et Xwéla, peuples intrépides, employés surtout dans les activités de canotage. Le canotage est une activité aquatique qui se pratique au moyen d’une petite embarcation aux extrémités effilées, mue par un ou plusieurs pagayeurs installés de manière à faire face à la direction que prend l’embarcation. Les canotiers étaient sollicités sur toute la côte ouest africaine pour aborder les navires.

Dans le cadre des activités portuaires, les canotiers se munissaient pour la plupart de serviette qu’ils utilisaient pour servir d’éponge à la sueur et aux embruns marins. D’autres l’utilisaient en dehors du cadre de travail pour servir d’éponge à la transpiration. De nos jours, la serviette est utilisée par les peuples Xwla et Xwéla comme un complément de la tenue de sortie. Elle est généralement plus grande et neuve par rapport à celle utilisée quotidiennement sur le lieu de travail.

 

PARTAGER
Article précédentHistorique
Article suivantVideo 1

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here